UN MÉDECIN NOIR MEURT VICTIME DU RACISME

Un médecin noir est mort de la COVID-19 deux semaines après avoir critiqué un médecin blanc niant sa douleur, alors qu’elle était allongée dans un hôpital de l’Indiana.

Le Dr Susan Moore est décédée le 20 décembre à la suite de complications liées à COVID-19. L’interniste est morte après avoir partagé une vidéo dans laquelle elle accusait un médecin de l’hôpital universitaire de santé du Nord de l’Indiana, IU Health North Hospital, d’ignorer ses plaintes de douleur et ses demandes de médicaments parce qu’elle était noire, alors qu’elle était à la fois patiente et médecin elle-même.

Dans une vidéo qui a été publiée au début du mois, elle s’est filmée depuis un lit d’hôpital et a raconté son expérience à l’IU North. Elle a déclaré que son médecin avait balayé ses symptômes, lui disant : « Vous n’êtes même pas essoufflée ». « Si, je le suis », a déclaré Mme Moore dans la vidéo, qu’elle a partagée sur Facebook le 4 décembre. Elle a dû supplier pour recevoir du REMDESIVIR, a-t-elle rappelé dans la vidéo, le médicament antiviral utilisé pour traiter les patients hospitalisés pour COVID-19 et qui n’ont pas besoin de ventilation mécanique.

Malgré sa douleur, le médecin a dit à Moore qu’il pourrait la renvoyer chez elle, a-t-elle dit, et qu’il ne se sentait pas à l’aise de lui donner plus de narcotiques. « Il m’a fait sentir comme si j’étais une droguée », a-t-elle dit dans la vidéo. « Et il savait que j’étais médecin. » Moore avait également publié des mises à jour sur sa page Facebook en même temps que la vidéo. « Je maintiens que si j’étais blanche, je n’aurais pas à subir cela ».

Par Nancy Jones