LA JUSTICE FRANÇAISE DÉBOUTE DES DESCENDANTS D’ESCLAVES

Après 17 ans de combat, les juges de la cour d’appel de Fort-de-France ont rejeté les requêtes de plusieurs associations qui réclamaient la réparation et l’indemnisation des crimes de traite négrière et d’esclave par l’État français. Au total, quarante huit personnes physiques et trois associations avaient assigné l’État afin d’obtenir des réparations pour les crimes… Poursuivre la lecture LA JUSTICE FRANÇAISE DÉBOUTE DES DESCENDANTS D’ESCLAVES