INCROYABLE REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE COSBY

Bill Cosby, 83 ans, a purgé plus de deux ans d’une peine de trois à dix ans dans une prison d’État près de Philadelphie. En 2018, il a été reconnu coupable d’avoir drogué et molesté l’ex-joueuse de basket-ball Andrea Constand.

Nouveau rebondissement dans l’affaire, il a quitté la prison quelques heures après que sa condamnation pour agression sexuelle ait été annulée par la Cour suprême de Pennsylvanie. Les juges ont déclaré qu’il y avait eu une « violation de la procédure » par l’accusation.

Des dizaines de femmes ont publiquement accusé M. Cosby d’agression sexuelle, mais il n’a été jugé au pénal que pour l’incident contre Mme Constand. Sa condamnation en 2018 a été largement considérée comme un moment marquant du mouvement #MeToo. L’histoire de l’ascension, de la chute et de la libération de Bill Cosby Dans un verdict rendu mercredi, la plus haute juridiction de Pennsylvanie a estimé qu’il y avait eu une « violation du processus » parce que les avocats de B Cosby avaient passé un accord avec un précédent procureur de l’État selon lequel il ne serait pas inculpé dans cette affaire.

L’ancien acteur est apparu frêle alors qu’il marchait lentement vers les médias qui l’attendaient devant son domicile, peu après sa sortie de prison. Il n’a rien dit, s’appuyant sur son équipe d’avocats et son porte-parole Andrew Wyatt pour répondre aux questions.  « Comment un homme qui est surveillé par le FBI tous les jours pourrait-il violer et droguer des femmes… surtout un homme noir ? » a-t-il ajouté. Hors caméra.

Par Tisha Campbell